A la pèche en restant au sec : 5 astuces par Picksea

0
906

Pêcher sous la pluie est une opération délicate; rester au sec suppose de superposer les équipements étanches au détriment de la liberté de mouvements et de l’agilité. C’est pourquoi on est souvent sous équipés, partis de bon matin avec juste un imperméable, on peut revenir transi de froid et trempé jusqu’aux os !

Pêche sous la pluie : 5 conseils pour rester au sec

Quelques astuces pour rester au sec en pêche en mer ?

Un ciré marin certes, mais pas n’importe lequel . Si vous êtes un pécheur intensif et que vous péchez souvent en bateau (type open) dans des conditions très humides pour des journées entières, il conviendra de choisir un équipement performant de type Ensemble respirant 3 couches. Ces vêtements de mer procurent une excellente protection contre les embruns, pluie et vent, tout en assurant une très bonne respirabilité. Certes il faut compter un budget élevé (entre 600 et 1000 euros), mais la protection obtenu est véritable haute performance, pour une durée de vie exceptionnelle.

Si vous êtes en revanche un pécheur occasionnel, un simple ensemble ciré + cotte traditionnelle vous permettra de traverser les grains en étant parfaitement au sec. Au delà du budget très raisonnable (compter entre 70 et 200 euros pour un ensemble) les cirés marins traditionnels sont conçus pour les professionnels et la pêche commerciale, ils sont par conséquent extrêmement résistants, indestructibles; Ceci permet de les stocker dans le bateau sans entretien particulier. C’est une très bonne option pour avoir des vêtements de pluie parfaitement étanches en cas de besoin.

Astuce 1 : Préférez une vareuse au lieu d’une veste

La vareuse est plus légère et plus étanche. L’absence du zip frontal est du poids en moins mais également une entrée d’eau potentielle en moins. C’est également le zip frontal qui est en général la zone de faiblesse d’une veste de pluie marine. C’est en général la pièce qui casse en premier dans le temps, usée par le sel ou par les usages intensifs. La vareuse durera par conséquent plus longtemps du fait de l’absence de zip.

Astuce 2 : Une paire de chaussettes étanches, la pêche confort !

Les bottes caoutchouc sont parfaitement inadaptés à être portées sur une journée entière tant elle ne sont pas respirantes. De leur côté les bottes de bateau respirantes sont elles inabordables pour les petits budgets et inadaptées pour la pêche, car salissantes et peu robustes pour une utilisation intensive. Une solution extrêmement innovante et pratique est l’utilisation de chaussettes étanches. Doublées d’une membrane, existantes en version épaisse, medium ou plus fines en fonction de la saison, les chaussettes étanches permettent de rester au sec même les deux pieds dans l’eau, tout en laissant la transpiration des pieds s’évacuer pour une parfaite respirabilité. Un excellent compromis pour la pêche en bateau. existe également en bonnet étanche ou en gants étanches selon le même procédé.

Astuce 3 : Un sac étanche pour éviter que les leurres ne rouillent

Rien de plus agaçant que de retrouver ses leurres aux hameçons rouillés et grippés. En général il s’agit de checker avant et de recommander les hameçons et leurres neufs pour la saison. Mais une fois la saison lancée il est important de garder ses leurres au sec dans un sac étanche petit format qui les conservera en parfait état à l’abri de l’eau salée et des éventuels chocs.

Astuce 4 : Une cotte épaisse ultra résistante

Pour ne pas être trempés pour la pose de filet ou la remontée de casiers, il faut prendre exemple sur les professionnels. Ils sont tous équipés de cottes de ciré ultra résistantes, qui une fois portées vous protègent de tout : eau, embruns, sable, sang de poisson, … Aucun souci pour la protection sur ces cottes pensées pour l’environnement de la pêche.

Astuce 5 : Un gilet de sauvetage autogonflant confortable

Ne rêvez pas, la plupart des accidents en mer prouvent qu’on n’a pas le temps, en cas de problème, d’aller chercher son gilet au fond du bateau et augmenter ses chances de s’en sortir sans problèmes. Les stats sont la, quand on porte son gilet de sauvetage, on est sauvés ! Ainsi pour être sur de le porter au bon moment, il convient de le porter TOUT LE TEMPS. Et pour le porter tout le temps il faut qu’il soit confortable… CQFD !

Avec tout ça on ne vous garanti pas de pêcher du poisson, mais au moins de passer un bon moment. Profitez-en !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here