Guy Cotten, l’histoire

0
2234

Champion de cyclisme, fils d’agriculteur, entrepreneur, Guy Cotten a porté plusieurs casquettes au cours de sa vie. Né le 4 Octobre 1936 dans le Finistère, il fait partie d’une famille nombreuse composée e 8 enfants. Alors qu’il est encore très jeune (7 – 9 ans) son père meurt en laissant une grande famille sous la tutelle de leur mère. Chacun a dû mettre la main à la pâte pour aider leur maman à nourrir cette famille. Guy Cotten, était un garçon endurant, sportif, ce qui l’amène à devenir champion de cross country. Cette discipline cycliste consiste en une course sur courte distance dont les conditions sont extrêmes: boue, pentes, etc. Finalement, il ne poursuivra pas sa carrière de cycliste et préférera travailler pour une entreprise Vosgienne.

Breton d’origine, Guy à l’habitude d’échanger avec les marins des différents ports du Finistère. Un sujet revient souvent, les vêtement sont fragiles et trop peu imperméables. Conscient du progrès en matière d’innovation et des matériaux, il connaît les avantages du nylon et décide de monter sa propre production de vêtements marins. Il choisi Concarneau comme port d’attache et lance avec son épouse Françoise la production des célèbres cirés jaunes Cotten.

Les débuts de l’entreprise de vêtements marins:

1964, les vêtements des marins sont lourds, peu pratiques et fragiles. Guy Cotten et son épouse réalisent les premières vestes imperméables et les commercialisent en faisant du porte à porte de bateaux en bateaux dans les port de Bretagne. Très vite, la fiabilité des ces cirés est reconnue, et l’entreprise commence à recevoir une reconnaissance des marins. En 1966, c’est la création de la célèbre Rosbras, veste à fermeture à glissière et double velcro qui rempli les attentes des marins: c’est une veste légère, résistante et surtout imperméable. C’est aussi les débuts des écoles de voiles. De part leur simplicité et leur qualité, les vêtements Guy Cotten sont fortement appréciés tant par les gens de la profession que par les jeunes apprentis. Et pour couronner le tout, Guy Cotten met en place un service après vente qui séduit immédiatement les porteurs des cirés jaunes.

Cette marque apprécié sert d’outils aux marins comme à d’autres. Il est commun de voir des cirés jaunes sur le dos des citadins ou autres personnes qui l’utilisent homme accessoires de mode. Par exemple, en 2004, Jean Yves Le Drian à fait sa campagne de ciré Cotten.  En plus de s’intéresser au monde marin, l’entreprise Guy Cotten à aussi pris pieds dans différentes professions ou les conditions peuvent s’avérer difficiles, notamment dans le monde agricole. L’entreprise se développe, crée différentes gammes: Kid Cotten et Chantepluie pour les enfant, pour les femmes. Aujourd’hui, plus de 200 articles sont déclinés dans différents coloris. Même si le jaunes reste la couleur de référence pour cette marque.

C’est le  3 avril 2013 (76 ans) que Guy Cotten s’est éteint aux suites d’une longue maladie. Il a laissé derrière lui un héritage important symbolisé par une silhouette jaune arborant son ciré fièrement dans toutes les conditions.

Visiter la boutique officielle Guy Cotten chez Picksea.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here